L'équipe

Les membres de la Cabane à son ne sont pas que des techniciens, ils sont en premier lieu des passionnés de musique et pour la plupart des musiciens. 

Vincent C. Bellemare

Fondateur

J'avais 13 ans, j'ai vu pour la première fois la guitare électrique de mon ami Fred.  Une Samick blanche avec un trémolo Floyd Rose.  Pluggé dans un Bandit 112, maudit que j'étais jaloux de jouer du piano classique. À ce moment précis, j'ai su que voulais être une rockstar.

Quelques années se sont écoulées.  Pas encore la veudette aux cheveux crêpés mais j'ai un nouveau projet.  J'enregistre des bands.

Facebook

Étienne Thériault

Caméraman Monteur

Depuis que je suis tout petit, le médium du vidéo m'enchante. Que ce soit mon premier caméscope Panasonic Palmcorder en Super VHS ou bien les ébauches de ce qu'on pouvait appeler un montage, directement sur mon VHS. Les années ont passées, hobie est passé aux études; les études terminées j'en pratique maintenant le métier: la flamme demeure la même. Ayant un métier en post-production, la Cabane à son me permet de garder un contact avec l'aspect "prod" et terrain, le week-end venu.

Tristan B. Bougie

Photographe

La musique et la performance : c’est un partage. On veut tous à un moment ou à un autre, performer afin de montrer ce dont on est capable. À 14 ans, j’ai « fonder », un groupe punk-rock, bien sûr, aucun des membres ne savait encore jouer d’un instrument. L’énergie créatrice/destructrice nous aurait permis de déplacer des montagnes. Il y tellement de talent musical à Montréal, il faut qu’il se fasse connaître et qu’il s’exprime dans la rue.

Paul Hartmann

Preneur De Son

Marseillais d'origine, vulgaire à l'occasion, ben là qu'est ce qu'on peut dire? J'ai découvert la musique en jouant de la guitare et piano mais euh, à Montréal je suis bien ici avec l'abondance de la scène musicale. Je travaille présentement au studio Victor afin d'explorer plusieurs techniques d'enregistrements de sons.

Sasha Brunelle

Caméraman

Je suis née dans les partys des années 80. Je me souviens d'avoir trippé sur le keyboard d'un band invité. J'ai voulu joué du sax comme dans la panthère rose à 7ans, j'ai lâché mes cours de piano classique pour composer mes propres chansons. J'ai fini par prendre des cours de drums à 30ans et j'ai jouer quelques mois pour Couteau Papillon. La musique me garde en vie. Rencontrer de si nombreux bands me donne le goût de jouer avec eux.